Sélectionner une page
Barthes vivantes

Barthes vivantes

BARTHES VIVANTES

Un film documentaire de François Froget

Suite de portraits croisés de gens de pays, chasseurs pour la plupart, ce film  nous fait pénétrer l’univers tout à fait particulier des barthes de l’Adour durant une saison de chasse. En mettant l’accent sur l’utilité de la chasse qui parvient par son travail, à maintenir ce milieu accueillant ; il constitue en outre une réflexion quant à l’avenir de ces territoires façonnés par l’homme il y a quatre siècles. Analyse naturaliste d’un marais et de son fragile équilibre, (menaces d’espèces invasives, assèchement du marais et pratiques agricoles).

Ce film réalisé en lieu clos que l’on pourrait qualifier « d’immersion ».

52 minutes

soutenu par Seasons et le CNC

BARTHES VIVANTES
Guillaume et les truites

Guillaume et les truites

GUILLAUME ET LES TRUITES DE NOUVELLE ZÉLANDE

Un film documentaire de Patrick Glotin

Guillaume Durand a 28 ans. Il est guide de pêche à la mouche dans le Verdon mais on pourrait dire que ce jeune homme ne vit actuellement que pour une seule chose qui le porte,  son voyage annuel de pêche en Nouvelle Zélande.

Mais attention, personne autour de lui, surtout pas d’agence ni de guide anglophone. C’est un vrai trip de 3 mois qu’il organise lui-même, entre décembre et mars, au fil de ses propres découvertes et des indications qu’il glâne auprès de ses amis kiwis.

A travers ses  émotions, c’est la nature d’un pays que l’on découvre, ses rivières, ses forêts qui bordent les baies du Pacifique sud, ses belles truites fario et arc-en-ciel mais aussi une technique de pêche issue de l’histoire du Japon, le Tenkara, véritable art du déplacement proche du maniement du sabre qui demande un contrôle parfait des énergies et de la respiration.

52 minutes

soutenu par Seasons et le CNC

GUILLAUME ET LES TRUITES DE NOUVELLE-ZELANDE
Georges et les passes

Georges et les passes

GEORGES ET LES PASSES

Un film documentaire de Patrick Glotin

La pêche au bar dans les passes du bassin d’Arcachon, à travers le portrait de Georges Pujolas. C’est également l’occasion de découvrir un site magnifique et d’en expliquer l’histoire géologique, le fonctionnement, les fantasmes et les craintes qu’il a fait naître.

Georges a créé, il y a cinq ans, une petite boutique de shiphandler, un magasin d’accastillage. Sa petite affaire a pris place au port de la Vigne, au nord du village du Cap-Ferret, un minuscule port de plaisance lové dans la dune et serti de pins maritimes. Georges n’a que quelques mètres à faire pour grimper sur un bateau et rejoindre les passes pour pêcher le bar, sa grande récréation. La zone est dangereuse, il faut en connaître les pièges. Mais, quand on aime, on prend les risques les mieux calculés.

52 minutes

soutenu par Seasons et le CNC

GEORGES ET LES PASSES
To kill or not to kill

To kill or not to kill

TO KILL OR NOT TO KILL

Un film documentaire de François Froget

D’une pratique d’abord marginale, le « no kill », pêche visant à relâcher le poisson capturé, est devenue en quelques décennies un véritable phénomène.

Voici un documentaire qui revient sur l’histoire du no kill, des débuts jusqu’à aujourd’hui. C’est aussi une enquête sur les différents acteurs. Qu’ils soient pratiquants exclusifs, modérés ou anti-no kill, en eaux douces ou en eaux salées, les différents types de pêcheurs ont ici la parole. Par ailleurs ce film, à connotation scientifique, étudie les conséquences de ce type de pêche « sans mort » sur le milieu aquatique.

52 minutes

soutenu par Seasons et le CNC

TO KILL OR NOT TO KILL
Jo et Jean

Jo et Jean

Filmographie

Films, courts métrages, documentaires…

JO ET JEAN

Un film documentaire de Patrick Glotin

 

En Octobre 2011, est découvert, dans une cabane de l’île aux oiseaux, au milieu du bassin d’Arcachon, une malle remplie de pellicules de film et de textes manuscrits, datant des années quarante. L’auteur de ces archives, Eric Révola, était un cinéaste à la retraite qui a vécu longtemps sur l’île.

L’été 1945, après de nombreux échecs, il entre en contact avec Jo, une fillette de treize ans, aux comportements étranges, une sorte de sauvageonne qui se cache au monde.
« Je suis la fille de Jean Cocteau et si tu ne me crois pas, je te le prouverai ! » lui dit-elle lors de leur premier échange.

Basé sur certains faits réels, comme la venue de Jean Cocteau sur le bassin d’Arcachon, Jo et Jean est un film où l’on perd pied, entre réalité et imagination, entre doc et fiction, un film étrange et romantique, qui traite du temps révolu et de notre fascination pour l’enfance.

17 minutes

AU FIL DU BOUCHON