Jo et Jean
un court-métrage de Patrick Glotin

 

En Octobre 2011, est découvert, dans une cabane de l’île aux oiseaux, au milieu du bassin d’Arcachon, une malle remplie de pellicules de film et de textes manuscrits, datant des années quarante. L’auteur de ces archives, Eric Révola, était un cinéaste à la retraite qui a vécu longtemps sur l’île.

L’été 1945, après de nombreux échecs, il entre en contact avec Jo, une fillette de treize ans, aux comportements étranges, une sorte de sauvageonne qui se cache au monde.
« Je suis la fille de Jean Cocteau et si tu ne me crois pas, je te le prouverai ! » lui dit-elle lors de leur premier échange.

Basé sur certains faits réels, comme la venue de Jean Cocteau sur le bassin d’Arcachon, Jo et Jean est un film où l’on perd pied, entre réalité et imagination, entre doc et fiction, un film étrange et romantique, qui traite du temps révolu et de notre fascination pour l’enfance. 

 

17 minutes